Comment intégrer la nurserie dans votre élevage?

 

Jusqu'en 1995, deux systèmes de conduite en bandes co-existaient:

- Conduite toutes les trois semaines, sevrage à 28 jours avec 7 bandes. deux maternités.

- Conduite toutes les semaines, sevrage à 28 jours avec 21 bandes. cinq ou six maternités.

Depuis 1995, les éleveurs utilisent davantage le sevrage à 21 jours. 

La prolificité des truies est passée de 8 à 12/13 porcelets en 20 années et atteint déjà 15/16 porcelets avec certaines sources génétiques.

Dans les années à venir. La nécéssité de sevrer plus tôt deviendra évidente, pour l'ensemble des éleveurs,

pour le bien-être des truies en lactation.

 

Extrait de la revue Tech PORC (Chambres Agri-IFIP)

Novembre 2014

 

Scan 30

 

Scan 51

En 2008, selon les chambres d'Agriculture de Bretagne,

l'âge moyen au sevrage était de:

23,8 jours

 

Document publié par les chambres d'agriculture et l'IFIP (Mars 2010)

ATTENTION

Les publications IFIP ou CHAMBRES AGRICULTURE ne mentionnent pas

la directive européenne "Bien-être animal 2001/93/CEE"

 

Catherine CALVAR (Chambres d'Agriculture)

Brigitte BADOUARD ( IFIP) 

analysent la progression des résultats et l'âge au sevrage

dans le journal TERRA du 20 juillet 2012

 

2012-09-08.jpg 

Durée de lactation moins longue,

meilleur état des truies,

intervalle sevrage/oestrus moins long:

 plus de porcelets produits par truie productive/an: 1,7 porcelet en plus

Plus de marge par truie: 102 euros par truie en 2008

 

Mais des porcelets légèrement plus légers  !!!!

 

 

 Attention:      Le sevrage à 21 jours est interdit en Europe. Il esr régi par la directive Bien-être 2001/93/CE

                                   

 

 

                                                                                                         

                                                                                             Directive Europénne 2001/93/CE

                                                                                                          Aucun porcelet ne doit être séparé de sa mère avant l'âge de 28 jours, sauf si le non-sevrage est préjudiciable au bien-être ou à la santé de la truie ou du porcelet.

                  

 Cependant, les porcelets peuvent être sevrés jusqu'à sept jours plus tôt, s'ils sont déplacés dans des locaux spécialisés qui seront vidés, nettoyés et désinfectés complètement avant l'introduction d'un nouveau groupe, et qui seront séparés des locaux où les truies sont hébergées, afin de réduire autant que possible, les risques de transmission de maladies aux porcelets.

      

 Selon François Madec, la nurserie ABS répond aux critères d'hygiène absolue, de désinfection maximale de tous ses éléments et de séparation du sevrage sur le même site.

    A lire ↓↓↓

 Numeriser0002 1

Extrait du journal officiel des communautés européennes

du 1er décembre 2001

Numeriser0004 2

 

 

    

    Vidéo réalisée par le groupement SIPROPORCS

 

Yohan Even, chef d'élevage, vous donne quelques explications 



    

image-107.jpg

 
 


  

 

 

Conduite en 3 bandes à 21 jours  

 

 Dans le cas de la conduite en 3 bandes, le vide sanitaire de trois semaines passe à 2 semaines, entre la bande 3 et la bande 1 

 

 

En fonction de votre conduite en bandes, et de la taille de vos bandes,

vous choisissez le nombre de nurseries 

 

 

Pour des raisons sanitaires, votre vétérinaire

peut prescrire, pendant une période déterminée,

un sevrage plus précoce ( ex:10/14 jours) pour vos porcelets.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans l'absolu, les spécialistes considèrent que les porcelets se contaminent au contact de leur mère, et d'une manière plus générale auprès d'animaux plus âgés.

Quelles sont les différentes sources et vecteurs de contamination dans l'élevage ?

1°) leur mère et plus généralement: les animaux plus âgés.

    2°) leur habitât et le petit matériel de soins.

3°) les allées et venues des éleveurs.

4°) Les animaux dans l'élevage.

5°) Les rongeurs et les insectes, les poussières et les brouillards.

 

Quelles sont les sources de contamination venant de l'extérieur de l'élevage ?

1°) l'introduction d'animaux externes à l'élevage.

2°) Les intervenants extérieurs.

3°) le matériel souillé venant d'un autre site.

4°) La semence de verrats contaminés.

5°) Les poussières et aérosols.

 

 Les 2 voire 3 premières semaines: les anticorps colostraux garantissent, la plus part du temps, la bonne santé des porcelets. La nécéssité de séparer les porcelets du reste de l'élevage est aujourd'hui largement reconnue et rendue possible avec la nurserie protégée d' ABS

La conduite en bande unique ( 3, 4, 5 bandes et le sevrage à 21 jours) autorise un non mélange de bandes en maternité. 

A lire attentivement !!!! 

Cliquez !!! →guide-batiment-1-1.pdf guide-batiment-1-1.pdf

 

Document UGPVB produit en collaboration avec l'Ecole Nationale Vétérinaire (Oniris) et l'Anses.

 

 

                                              Pour séparer le sevrage des autres bâtiments.

 

Scan 13

Un sélectionneur COOPERL/NUCLEUS équipé depuis 1998

avec 2 nurseries identiques.

respectant ainsi, la directive européenne "Bien-être 2001/93/CE"

 

 

flatbed-bmp-2.jpg       
 

                 

Le passage des porcelets en nurserie protégée permet une marche en avant totale limitant ainsi, le transfert de germes aux porcelets, en phase de sevrage.  

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

flatbed-10.jpg
 

 

 

                                              

 Pour être efficace, cette marche en avant doit être aussi rigoureuse qu'indispensable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  RÉSULTATS DE L'ÉTUDE COMPARATIVE CHEZ JEAN MARC ONNO EN 1996

Évaluation terrain des effets sanitaires et zootechniques d'un méthode de sevrage précoce:

(avec la nurserie protégée)

par Dr P. Pommier, CTPA, ZOOPÔLE ploufragan

Cliquez !!! ↓↓↓

http://www.journees-recherche-porcine.com/texte/1998/98patho/P9802.pdf

 

Influence de l'âge au sevrage sur le transfert de contaminants. Perspectives d'application en élevage,

par R. Cariolet, P. Morvan, F. Madec et Marylène Kobisch.

Cliquez !!! ↓↓↓

http://www.journees-recherche-porcine.com/texte/1998/98patho/P9803.pdf

 

CERTAINS DISENT:

        1°)   C'est un lavage de plus: oui, c'est un lavage/désinfection totale,

pour une hygiène absolue

et une amélioration du sanitaire et des performances de votre élevage.

2°)  C'est un transfert de plus: oui dans certains cas: quand on utilise les post-sevrage

en pré-engraissement.

L'autre solution consiste à déplacer tous vos porcelets sevrés, à la sortie de la nurserie

vers une salle d'engraissement

et de séparer les porcelets vers 35 kgs. Par exemple, les plus gros sont déployés

dans une autre salle.

Moins de main d'oeuvre et des engraissements qui tournent plus vite.