Août 2012, au coeur du Finistère

Entre Quimper et Brest !!!


img-9498.jpg

img-9502.jpg     24 plots de béton, des agloos pleins ajustés au même niveau suffisent à poser le bâtiment.

     

      4 plots suppléméntaires pour le sas

dscf1195.jpg

 

 dscf1205.jpg

 

dscf1201.jpg

 

dscf1209.jpgdscf1386.jpg

dscf1207.jpg

 

 

Arrivée sur site à 14 H 30 et fin de

 

la pose à 18 H

 

 

dscf1222.jpg

 

 

 

dscf1226.jpgdscf1229.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 dscf1233.jpg

 

 

 

 

 Des gouttières ont été installées pour préserver le bois

dscf1286-1.jpg

 

 

     A Quéménéven (Finistère), Mr et Mme Pétillon restructurent leur élevage et passent de la conduite 7 bandes /21 jours à la conduite 4 bandes/21 jours.                                      

Avantages:

            1)- Avoir 10,4 sevrages par an au lieu de 18,6

              Une seule salle de sevrage pour un tout vide tout plein      

        2)- Grouper les mises-bas: 27 au lieu de 13

  2 salles de mise-bas, en tandem, pour un tout vide tout plein.

               3)- Donner aux post-sevrage une seconde vie

                          A la sortie de la nurserie, les porcelets de 15/17 kgs passent en pré-engraissement (les anciens PS) jusqu'à 35/40 kgs.

                           4)- Supprimer la supplémentation dans l'aliment 1er âge.

                        

INSTALLER LA MARCHE EN AVANT 

Mr et Mme Pétillon ont fait poser une nurserie ABS, au milieu de leur élevage, pour avoir un sevrage indépendant, complètement désinfectable, respectant la directive européenne 2001/93/CE sur le sevrage 21 jours, économe en énergie et transformer les anciens Post-sevrage en pré-engraissement.

Toutes les études de terrain ont prouvé que la nurserie ABS réduisait énormément les coûts de chauffage: 99,7% source EDF

C'est aussi le cas dans leur élevage.

 

Mais une nouveauté importante y a été installée !!!

La ventilation est assurée par un moteur de dernière génération, à commutation électronique, qui va permettre une économie d'énergie substancielle sur le poste ventilation.

Pendant plus de 2 années, EDF a mesuré les besoins réels d'énergie en ventilation, à l'EARL du bois Joli, chez Jacques Boishardy.

Environ 12 000 porcelets y ont été sevrés et les besoins d'énergie ventilation seront comparés, par EDF, aux résultats à venir,chez Sylvie et Jean Luc Pétillon.

Les besoins d'énergie en ventilation, à l'EARL BOIS JOLI, ont été mesurés: 7720 kw/h pour 10800 porcelets sevrés,

soit 0,71 kw/h par animal et pour 5 semaines d'occupation.

 Les compteurs ont été posés par EDF, le 26 novembre 2012, chez Sylvie et Jean Luc Pétillon.

 

flatbed-6.jpg

 

EXPLICATIONS

Ce moteur, consomme, pour un pourcentage de rotation donné (exemple 50%): 80 watts. Pour un même rendement, un moteur traditionnel consomme 680 watts soit 7 fois plus

Nous avons pû l'installer parce que l' électronique embarquée sur ce moteur est protégée par son placement dans le caisson de filtration/chauffage, à l'abri des gaz de li
sier et des poussières. 

 

dscf1236-1.jpg

 

dscf1242.jpg

Ci-dessous, les deux thermostats TH 11 de chez Sodalec, pilotent chacun, 6000W de chauffage.

Ils sont indépendants de la ventilation.

Le premier thermostat, réglé sur O°C et ne déclenche que pour des températures négatives,

le deuxième, réglé sur -6/7°C complètera, si besoin, les apports en énergie.

 

dscf1243.jpg

  

 Les premiers porcelets sont sortis de la nurserie

 

dscf1263-1.jpgdscf1290.jpgdscf1275.jpg
dscf1279.jpg
dscf1280.jpg

dscf1386.jpg

Les compteurs électriques posés par EDF, commencent à parler !!!

       Après deux années d'exploitation et plus de 5000 porcelets sevrés,

 Frédéric Kergourlay, ingénieur Chambre d'Agriculture, donne ses chiffres. 

 

TERRA  Mai 2015

Scan 34

 

Porc Magazine Septembre 2013 

 

2013-09-16.jpgScan 36

Avec un chargement prévu à 300 porcelets, la nurserie aura une consommation d'énergie de:

Chauffage: 0,04 KWH

Ventlation: 0,11 KWH

La consommation totale par porcelet sorti se situera vers 0,15 KWH